Aujourd'hui encore, dans certains pays, 80 %des femmes se sentent obligées de demander à leur mari l’autorisation de se rendre dans un centre médical. Les femmes sont trois fois plus nombreuses que les hommes à souffrir de maladies auto-immunes2. 62 %des femmes dans les pays développés disent ne pas avoir le temps de faire ce qu'elles doivent faire pour rester en bonne santé. Les  femmes se voient non seulement souvent refuser l'accès à des soins de qualité, mais sont également victimes de discrimination dans la prestation de ces soins.

Laurence Hontarrède, responsable Prospective et RSE chez BNP Paribas Cardif, explique comment ces obstacles peuvent être levés grâce à la technologie. 


Accès aux soins de santé mentale 


En matière de santé mentale par exemple, la dépression et le stress post-traumatique sont deux fois plus fréquents chez les femmes que chez les hommes au cours d’une vie4. En effet, les préjugés culturels et les contraintes qui pèsent spécifiquement sur les femmes les empêchent de solliciter et de bénéficier des soins de santé mentale dont elles ont besoin. Dans les pays à faible revenu, l’accès des femmes aux services de santé mentale est rendu impossible pour des raisons financières. C’est particulièrement flagrant dans les zones rurales et reculées. Le problème est cependant également présent dans les pays développés. 

Au Royaume-Uni, 44 %des femmes enceintes disent ne pas avoir parlé à leur médecin de leurs symptômes de dépression prénatale pour ne pas être cataloguées comme « malades ». Heureusement, je crois que les nouvelles technologiques peuvent contribuer à réduire les obstacles à l'accès aux soins de santé mentale en fournissant des informations, des services de thérapie privés accessibles et en s'attaquant à certains des principaux facteurs de stress en matière de santé mentale auxquels les femmes sont confrontées, tels que les violences familiales, la sécurité et la santé génésique. Bright Sky est une application qui permet à ses utilisateurs de localiser le centre d'aide aux victimes de violences familiales le plus proche. Elle permet également d'enregistrer les incidents dans un journal sécurisé en utilisant du texte, de l'audio, de la vidéo ou des photos.

 

Réduire la distance et la pénurie de médecins


L'éloignement et la pénurie de médecins limitent physiquement l'accès aux soins. La possibilité pour un patient d’avoir accès à son réseau de professionnels de santé est le dernier maillon d’une chaîne de problèmes. Dans les pays développés comme dans les pays en développement, les personnes qui vivent en zone rurale ont souvent une espérance de vie plus courte, une moins bonne santé et sont confrontées à un manque de professionnels de santé. Il leur faut parfois des heures pour se rendre chez le spécialiste le plus proche. Plus elles vivent loin des établissements de santé, moins elles ont recours à leurs prestations. Un nombre disproportionnellement élevé de femmes négligent leur santé du fait d’obstacles physiques : impossibilité de conduire un véhicule et facteurs sociaux et culturels restreignant leur mobilité.

Grâce à la technologie, il est possible de consulter, poser des diagnostics et assurer le suivi de patients à distance. Les professionnels de santé peuvent ainsi approcher un plus grand nombre de femmes, où qu'elles se trouvent. La télémédecine évite de surcharger les professionnels de santé de travail, comme en témoigne l’exemple du système de suivi biométrique portable eCompliance mis au point par une start-up et utilisé dans le cadre du traitement de la tuberculose dans les zones rurales et les bidonvilles indiens où se rendre dans un centre de santé est impossible.

 

Améliorer les études grâce à des données personnalisées  

 

Il convient de ne pas négliger les questions d’étude. Hommes et femmes n’ont pas les mêmes problèmes de santé du fait des différences de mode de vie, d'environnement, de comportement et de biologie au niveau moléculaire et cellulaire. De plus, si les symptômes des femmes peuvent sembler différents de ceux des hommes, ce sont pourtant les symptômes des hommes qui sont considérés par défaut. Une approche « unique » en matière de soins peut désavantager dangereusement les femmes dans l'accès aux soins. Même lorsqu'il existe des données, les medecins peuvent être sous-équipés pour traiter les femmes, ou rejeter les patientes en raison de préjugés et de stéréotypes bien ancrés concernant les soins aux femmes. C'est un vrai problème pour celles qui vivent dans des régions reculées, d’autant qu’elles sont particulièrement sous-représentées dans les sources de données sur la santé.

La technologie peut remédier à ce problème. La médecine de précision, définie par le code génétique d'un patient ou une réponse biologique unique, peut aider à personnaliser le traitement. Les plateformes numériques permettent une expertise en temps réel à la demande grâce également aux capteurs et à la télémédecine. LifeStory Health est une application qui s’appuie sur l'IA et une autre technologie de pointe pour cartographier les biomarqueurs dans le sang menstruel afin de trouver des solutions pour mieux comprendre la biologie de la femme et ainsi étendre leur utilité sur le plan clinique et créer de nouveaux paradigmes de test. C'est un moyen concret de lutter contre les préjugés sexistes.

 

Fournir un accès rapide et abordable aux soins 


Le manque de moyens financiers ou de temps est un autre obstacle majeur pour les femmes. L'accès aux soins peut être coûteux en temps et en argent dans les pays développés comme dans les pays en développement. Les personnes qui vivent dans la pauvreté sont plus à risque de voir leur état de santé se dégrader et plus exposées aux maladies chroniques ainsi qu’aux décès prématurés que les personnes plus riches. Même lorsque les prestations sont gratuites, les femmes ont un obstacle supplémentaire à franchir puisqu’elles doivent souvent prendre sur leur temps pour se rendre dans les centres médicaux et attendre que les services leur soient dispensés. Faute de temps dans la mesure où elles jouent le rôle de « médecin-chef » dans leur famille en s'occupant, par exemple, d’enfants et de parents, les femmes renoncent à leur propre santé au profit de celle de leur famille. 

Les technologies offrent une réponse particulièrement appropriées à ces questions car elles tendent à réduire les coûts et à permettre l'accès à un savoir-faire à distance. Grâce à la télémédecine, les centre de soins excentrés ou en sous-effectifs peuvent entrer en relation avec des établissements plus grands ou mieux dotés en personnel, et permettre aux professionnels de la santé de suivre des patients à distance, par exemple en étudiant leurs données médicales pulmonaires, cardiaques ou fœtales. Avec la télémédecine, les femmes et leur famille disposent d’un accès rapide et abordable aux soins. Dans le contexte de crise sanitaire actuel, la télémédecine, et plus particulièrement la téléconsultation, constitue un moyen plus pertinent que jamais de fournir des soins de santé et de répondre aux impératifs de distanciation sociale et physique.

 

The Women & Access to Health Daring Circle


Le Women & Access to Health Daring Circle est une initiative du Women's Forum for the Economy & Society, qui réunit un écosystème de partenaires pour améliorer l'accès des femmes à la santé. BNP Paribas est un partenaire actif du Health Daring Circle. C'est pourquoi, en tant que membre, nous avons contribué avec enthousiasme au livre blanc sur l'accès des femmes à la santé publié fin 2019. Il ressort de plusieurs mois de travail collaboratif que les femmes ont moins de chances que les hommes d'avoir accès à des services de santé compétents, équipés et appropriés, où et quand ils sont nécessaires. Nous appelons les gouvernements, les entreprises, les universités et les ONG à être pleinement conscients de ces préjugés et à faire le nécessaire pour y remédier et encourager l’émergence d’une nouvelle génération de technologies sanitaires pour lutter contre ces inégalités.
 

 

1 According to the India Human Development survey.
2 Das, R. (2018). Women’s Healthcare Comes Out Of The Shadows: Femtech Shows The Way To Billion-Dollar Opportunities. Forbes.com.

3 Luce, C.B., Hewlett, S.A., Kennedy, J.T., & Sherbin, L.(2015). The Power of the Purse: Engaging Women Decision Makers for Healthy Outcomes. Center for Talent Innovation.
 
4 Psychiatry.org. (2019). Mental Health Disparities: Diverse Populations. 
5 A UK survey