Directeur des partenariats bancaires chez BNP Paribas Cardif au Japon, ce diplômé de philosophie politique, avec 25 ans d’expérience dans le secteur de l’assurance, évoque l’impact de la crise sanitaire et les solutions apportées localement dans un pays où l’inquiétude des citoyens face au chômage ne cesse d’augmenter. 


 

Quels sont les défis auxquels vous êtes particulièrement confronté au Japon ?

L’emploi au Japon n’a pas, pour l’instant, été aussi lourdement impacté par la crise de la Covid-19 qu'en Europe et aux États-Unis. Néanmoins, nous avons constaté une baisse des revenus des Japonais et des réductions d’effectifs entraînant un chômage dans certaines industries. Ces informations, largement relayées dans les médias, ont contribué à créer un climat d’incertitude dans le pays. Dans ce contexte, notre partenaire stratégique Sumitomo Mitsui Trust Bank (SuMi TRUST) s’est rendu compte que les Japonais se renseignaient de plus en plus sur le chômage sur Internet. Il nous a contactés pour travailler ensemble à la conception d’une nouvelle garantie chômage, intégrée à notre contrat d’assurance emprunteur. Pour bien cerner les besoins des clients, nous avons de nouveau mené une enquête auprès de 2 000 femmes et hommes pour connaître les intentions d’achats immobiliers des Japonais, et l'impact de la Covid-19 sur leurs besoins. Les résultats nous ont montré que les Japonais étaient de plus en plus préoccupés par leur capacité à rembourser leur prêt immobilier en cas de chômage et de faillite. Nous devions donc répondre à ces nouveaux besoins de protection.


Comment fonctionne cette nouvelle garantie ? 

Cette nouvelle garantie chômage est désormais intégrée dans notre contrat d’assurance emprunteur. Chaque nouveau client de SuMi TRUST qui souscrit à cette assurance bénéficie de cette offre. Concrètement, lorsque l’assuré perd involontairement son emploi et que sa situation de chômage dure plus d’un mois, nous prenons en charge le remboursement de son prêt immobilier. 


Comment avez-vous travaillé pour lancer cette nouvelle garantie ? 

Nous avons échangé avec notre partenaire sur la nécessité de lancer ce produit très rapidement sur le marché pour répondre aux besoins actuels des clients. Nous avons réussi à être réactifs et à lancer cette nouvelle garantie dès novembre 2020 sur le marché japonais. 


Quel bilan dressez-vous de ce projet ? 

Nous avons réussi à innover dans un contexte difficile en travaillant main dans la main avec notre partenaire SuMi TRUST pour proposer rapidement une offre répondant aux nouveaux besoins de protection des Japonais. BNP Paribas Cardif est aujourd'hui la seule entreprise à proposer une garantie chômage dans son contrat d’assurance emprunteur au Japon. Cette nouvelle offre a été largement souscrite depuis sa commercialisation car elle répondait aux préoccupations actuelles des clients. 


Pour conclure, qu’aimez-vous le plus dans votre travail ? 

Je suis fier de soutenir les projets de vie des clients dans cette situation difficile. Je vois concrètement l'impact de mon travail sur la vie des gens en les aidant à mieux se protéger pour mieux se projeter dans l’avenir