Insuretech Connect est le rendez-vous annuel des assureurs et des startups insurtech qui se tient chaque année à Las Vegas. Cette année la conférence est de retour en physique avec 5000 participants inscrits, BNP Paribas Cardif était présent par le biais de nos correspondants américains du BNP Paribas C.Lab Americas.

Les investissements dans les startups insurtech, en plein boom, démontrent que l’industrie est en pleine expansion 

Les investisseurs en capital risque ainsi que les entrepreneurs du monde de l’insurtech ont été très actifs en 2021 à travers le monde: rien qu’au 1er semestre 2021, les startups de l’insurtechs ont levé près de 6.6 milliards de dollars à travers 293 deals soit autant que toute l’année 2020 qui était une excellente année avec 6.6 milliards de dollars investis et 451 deals passés.
Après le succès des startups leaders et pionnières de l’insurtech aux USA comme Gusto, Oscar, Lemonade ou encore Next Insurance, de nouveaux acteurs émergent et se développent sur différents segments de la chaîne de valeur de l’assurance. Ces derniers temps,  les annonces de sont multipliées : Ladder dans le monde de l’assurance vie aux USA a levé sa série D à une valorisation de 900 millions de dollars. CoverGenius, une startup australienne dans le domaine de l’assurance intégrée, a annoncé avoir levé 75 millions de dollars pour continuer son extension internationale à une valorisation de près de 750 millions de dollars ou encore Stable dans le domaine des matières premières et de la couverture potentielle contre leur volatilité pour les grandes entreprises qui dévoilait sa levée de fond de 46 million de dollars, annoncé le jour du démarrage de InsureTech Connect. 
 

API, IA et technologies deviennent des standards de marchés 

Les acteurs historiques de l’assurance sont tous en quête d’innovation et cherchent notamment à nouer de nouveaux partenariats avec des startups de l’insurtech à la fois comme fournisseurs de technologies et de néo-distribution. Suivant ce qu’il s’est passé dans d’autres industries comme les paiements avec Stripe ou les SMS avec Twilio qui utilisaient quelques lignes de codes pour intégrer facilement leurs APIs et microservices chez leurs clients, les insurtech qui développent des logiciels qui visent les assureurs se développent vite et apportent cette capacité aux assureurs de construire des solutions modulaires à la manière d’un jeu de construction Lego selon Dan Woods, le CEO de l’insurtech Socotra. Les enjeux de vitesse de déploiement ainsi que d’une expérience cliente digitale optimale sont clés : « les clients ne s’intéressent pas à comment le produit d’assurance est construit et ce qui se passe derrière la vitrine – ils veulent juste une bonne expérience et conduire leur voiture » commentait lors d’un panel Alexander Tsetsenekos qui est l’ancien responsable assurance de Tesla.


 

Open legacy qui est une des startups du portefeuille de BNP Paribas Cardif C.Entrepreneurs était également présente à l’événement et partageait avec nous que le salon était un moment important pour eux pour développer de nouvelles relations commerciales aux Etats-Unis. Tous les assureurs ont réalisé dans cette ère post-covid qu’il devenait critique pour eux de se mettre à jour en termes d’expérience client et de pouvoir intégrer de meilleurs outils technologiques. Open Legacy peut être leur allié en leur permettant de connecter leurs systèmes historiques de façon simples à de nouveaux produits et plateformes du marché. 


Le changement climatique comme risque majeur et moteur d’innovation pour l’industrie 

Le changement climatique est depuis quelques années un sujet de société majeur et son impact économique avec les risques associés était un des sujets clés à la conférence cette année. Le risque climatique a d’ailleurs été élu 1er du classement des risques futurs identifiés par les professionnels du secteur selon une étude parue en septembre 2021
L’adaptation et la prévention face aux catastrophes naturelles est un enjeu majeur et différents acteurs tentent d’y répondre comme la startup Harbor pour mieux préparer sa famille face à de tels événements ou encore JumpStart qui développe de l’assurance paramétrique dans le domaine des tremblements de Terre. Jumpstart permet à ses clients d’obtenir un paiement à la hauteur de la sévérité de l’intensité du séisme et non en fonction des dommages constatés et ce de façon automatique. Jumpstart vient d’ailleurs d’annoncer son acquisition par l’assureur Neptune Flood insurance qui est spécialisé dans les assurances liées aux inondations et qui utilise l’intelligence artificielle pour mieux servir les clients et les agents qu’ils servent.  

Nous vous donnons rendez-vous pour de futurs articles sur l’évolution du monde de l’assurance et à InsureTech Connect l’année prochaine !