Le monde du travail vu par la Génération Z - news - Corporate
Saut au contenu

Le monde du travail vu par la Génération Z

19 février 2018

Auto-entrepreneuriat, explosion de l’écosystème start-up, nouveaux modes de travail pour les salariés : accéléré par une transformation numérique sans précédent, le monde du travail est en pleine mutation. Face à ce monde qui change, les jeunes doivent réussir à trouver leur place et sont de plus en plus nombreux à faire part de leur désir de flexibilité au travail, auquel ils pourront donner du sens.
La dernière édition de TEDxParis donnait justement la parole à ces jeunes qui entreprennent et transforment le monde du travail à leur manière. 
BNP Paribas Cardif était, pour la 4ème année consécutive, partenaire officiel de TEDxParis et s’est placé en observateur de ces évolutions.

Une génération en mouvement

Les appellations pour qualifier cette jeunesse sont nombreuses et parfois floues, de Millenials à Digital Natives, en passant par Génération Y ou Z. Bien que plurielle, de grandes tendances ressortent pour décrire cette jeunesse riche de 2 milliards d’individus dans le monde, née entre le début des années 1990 et aujourd’hui.

 

Passionnés, créatifs, hyperconnectés, collectifs et entrepreneurs, autant d’adjectifs pour décrire les jeunes débordant d’idées découverts au dernier TEDxParis consacré à la jeunesse, soutenu par BNP Paribas Cardif en tant que partenaire officiel. Le portrait robot de cette jeunesse est positif et ambitieux quant à son futur. Bien que née dans une crise économique, sociale et politique, la jeunesse nourrit le désir d’une société recentrée sur l’humain, comme le souligne Thierry Keller, rédacteur en chef de la revue prospective Usbek & Rica, dans une interview à Génération Care : “Pour [les jeunes], la crise est là, ils le savent. Ils savent que cela ne sera pas facile, mais ils ont envie de l’avenir.”

Quel avenir professionnel se dessine pour ces jeunes actifs ?

Un monde du travail en pleine évolution

Flexibilité et changement sont deux notions qui influencent désormais durablement la conception du travail. Si on se concentre sur la France, 29 % des Français “sont prêts à changer de carrière ou de façon de travailler au cours des cinq prochaines années”, selon une récente enquête Hello Innov’ sur les Français et l’innovation. Les longues carrières linéaires semblent donc terminées et laissent la place à des parcours plus sinueux, faits de reconversions, de formations continues et de changements de postes.

A l’heure où les carrières se métamorphosent, les jeunes diplômés et actifs viennent questionner les repères du monde du travail traditionnel.

Au fil de ce TEDxParis, trois tendances ont émergé et viennent définir la grammaire de ce nouveau langage du travail :

➔ Le besoin d’un travail plus agile et flexible

Le lieu de travail doit se réinventer, dans son intégration des innovations technologiques, comme sa gestion des relations, pour répondre à cette flexibilité recherchée par les jeunes actifs. Face à ces besoins, les entreprises historiques changent leur modèle. Exit les bureaux ou horaires fixes, place au télétravail et aux lounges collectifs à chaque étage.

➔ Un travail auquel on peut donner du sens, dans lequel on peut s’épanouir pleinement

Les chiffres confirment cette tendance : 76% des jeunes souhaiteraient que leur hobby deviennent un job à temps plein, et 32% souhaitent avoir le métier de leur rêve dans les 10 ans à venir*.

L’épanouissement personnel devient un objectif essentiel, porté par un désir d’atteindre l’équilibre entre vies professionnelle et personnelle. A ce titre, les relations humaines et la gestion de la hiérarchie évoluent, avec des jeunes actifs souhaitant se mettre en position d’apprentissage mais aussi d’échange avec des collaborateurs plus âgés, sur un pied d’égalité.

➔ Un travail intégrant une dimension entrepreneuriale

47% des jeunes ont le désir de créer leur entreprise**. Etre auto-entrepreneur, libre de ses horaires et de ses missions ou être un salarié en mesure de définir les missions qui lui conviennent le mieux, les jeunes aspirent à se détacher d’une fiche de poste figée pour construire leur poste, au jour le jour.

Ces premiers changements visibles augurent des évolutions plus profondes du travail, c’est la raison pour laquelle BNP Paribas Cardif conçoit de nouveaux projets en résonance avec un monde du travail en révolution.

Travailler ensemble aujourd’hui, pour tracer le monde du travail de demain

Conscient des défis à venir pour faire évoluer et adapter l’entreprise à ce monde qui change, BNP Paribas Cardif développe des projets révélant en filigrane cette conception mouvante du travail et la redéfinition des relations entre collaborateurs. En voici deux exemples :

- Le Booster Bootcamp BNP Paribas Cardif, un accélérateur de projets interne dont l’objectif est de permettre à des collaborateurs de concevoir leurs propres solutions pour améliorer leurs outils et environnement de travail. Ce programme d’ « intrapreneuriat » est en cours de déploiement avec l’ambition de s’ouvrir progressivement aux équipes de BNP Paribas Cardif dans le monde entier, pour les aider à développer des projets concrets qu’ils pourront mettre en place dans leur marché.

- Les sessions de reverse mentoring durant lesquelles un binôme senior/junior se constitue pour échanger et apprendre de l’autre. Le principe est simple : des collaborateurs seniors, désireux de transmettre leur expérience, s’associent à des juniors qui en échange les initient entre autres aux nouvelles technologies.

Ces collaborations sont fructueuses, car les paires peuvent ainsi échanger au-delà des critères d’âge et de hiérarchie. Chacun peut devenir à la fois pédagogue et élève, se nourrissant de l’expérience de son binôme.

L’ambition derrière ces projets ? « Donner la preuve par l’exemple qu’il y a d’autres manières de faire en valorisant l’agilité, la collaboration, l’impact de chacun sur les projets », résume Héloïse Lauret, Head of Innovation and CSR chez BNP Paribas Cardif.

En résumé, les attentes des jeunes changent par rapport au monde du travail, mais celles de leurs aînés évoluent aussi à leur contact : les générations apprennent les unes des autres, s’ouvrent et participent ensemble à porter un projet d’avenir pour BNP Paribas Cardif.

Sources :
*Etude Fortune, How will Generation Z disrupt the workplace?, 22/05/2015
**BNP Paribas et The Boson Project, La Grande InvaZion, Janvier 2015