Nos engagements pour améliorer l’accès des femmes à la santé - news - Corporate
Saut au contenu

Nos engagements pour améliorer l’accès des femmes à la santé

09 mars 2020

 

Entreprise centrée sur l’humain, BNP Paribas Cardif s’engage pour réduire les inégalités hommes-femmes notamment dans le domaine de la santé, en s’inscrivant dans l’action du Women’s Forum

Si les femmes représentent la majorité des aidants et s’occupent, encore très largement, de la santé de leurs enfants, les inégalités de genre en matière de soins demeurent fortes. Quelques exemples ? En Inde, la majorité des femmes doit toujours demander l’autorisation de leur mari pour se rendre dans un centre de santé. Pour 100 hommes de 25 à 34 ans vivant dans la pauvreté, on dénombre 122 femmes, ce qui signifie que les femmes sont plus susceptibles de devoir lutter pour payer les soins de santé. Mais les inégalités ne se cantonnent pas aux pays en développement. De manière générale, les traitements les plus efficaces pour les femmes sont souvent inconnus car il existe moins de données sur leur santé que sur celle des hommes. Dans une étude menée au sein de pays développés1, 62% des femmes disent manquer de temps pour faire ce qu’elles savent qu’elles devraient faire pour rester en bonne santé. Autre chiffre alarmant : seulement 4% des fonds de la recherche & Développement sont consacrés à la santé des femmes ! Côté entreprenariat, aux Etats-Unis, 90% des entreprises de la Health Tech sont ainsi fondées par des hommes2.

« Les inégalités d’accès à la santé prennent des formes variées et se déclinent à plusieurs niveaux pour les femmes, précise Rosetta Laverda Desgrippes, expert santé au sein de la Direction Transformation et Développement (DTD) de BNP Paribas Cardif. Il existe des biais, notamment dans le manque structurel de recherche et de données sur les traitements appropriés. Il y a également des barrières culturelles, financières, géographiques ou encore d’éducation. Les nouvelles technologies peuvent nous aider à corriger ces biais et à lever les barrières, en permettant par exemple une expertise en temps réel et en gommant les distances ou les problèmes de temps. » BNP Paribas a ainsi décidé de participer aux « Women & Access to Health Daring Circle », un groupe de travail interprofessionnel lancé en novembre 2018 au sein du Women’s Forum3. Le but ? Contribuer à l’amélioration de l’accès des femmes à la santé, chercher à combler les écarts entre les sexes, améliorer la place des femmes dans les technologies de la santé et interpeller les dirigeants. Sa force : fédérer autour de cette cause des acteurs majeurs. Co-piloté par Sanofi et AXA, en collaboration avec BNP Paribas et Google, et en association avec l’entreprise britannique Reckitt Benckiser (fabricant et distributeur de produits d'entretien et pharmaceutiques) et Gavi (Global Alliance for Vaccines and Immunization)4, ce cercle de partenaires repose sur un vrai esprit de coopération.

Ce groupe de travail a lancé, il y a un an, un appel à initiatives pour soutenir les solutions innovantes ayant un impact tangible sur la santé des femmes tout en promouvant leur rôle. Résultat des courses ? 150 startups dans 33 pays ont concouru. En tant que membre du jury, BNP Paribas Cardif représentée par Laurence Hontarrede (Responsable RSE et Prospective) et Rosetta Laverda Desgrippes, a contribué à sélectionner les candidats, puis à primer les lauréats. Les finalistes bénéficient d’un mentoring, de financement (à hauteur de 150 000 euros), d’une visibilité accrue de la part des partenaires engagés, ainsi que la possibilité d’accéder à une suite de services Google.

Le cercle a également publié un livre blanc intitulé « Adressing health barriers through technology » qui identifie les six principaux obstacles rencontrés par les femmes pouvant être surmontés grâce à la technologie : obstacles aux soins de santé mentale, accès limité à l'information, manque de données sur la santé des femmes, obstacles physiques aux soins, manque de dossiers de santé fiables et manque de moyens financiers ou manque de temps. « Ce document contient aussi les conseils de leaders de ce secteur sur la façon dont les femmes peuvent développer des entreprises de santé performantes », expliquent Rosetta Laverda Desgrippes et Laurence Hontarrede qui ont participé au groupe de travail. Un engagement pérenne dans le monde entier.

Au-delà de cette initiative, BNP Paribas Cardif, qui est présent dans 35 pays et emploie près de 10 000 collaborateurs, s’engage de manière durable pour les femmes. Pour ses clientes, avec, par exemple, le nouveau Cardif Libertés Emprunteur (contrat d’assurance des emprunteurs) qui étend ses couvertures au diabète gestationnel et aux troubles psychiques liés à un événement comme les violences conjugales. Mais aussi pour ses salariées : « A Taïwan, le congé maternité de nos collaboratrices est passé de 8 à 14 semaines depuis janvier 2019, cite en exemple Rosetta Laverda Desgrippes. En Turquie, nous avons développé un produit d’assurance spécifique pour les femmes atteintes d’un cancer et la démarche ne s’arrête pas là. En effet, BNP Paribas Cardif en Turquie coopère avec ACEV, une ONG pour un programme d’éducation en zone rurale, nous coopérons avec l’université Mimar Sinan pour produire un documentaire sur l’empowerment féminin… Toutes ces actions s’inscrivent dans une démarche globale parfaitement cohérente. Nous sommes convaincus qu’activer tous les leviers à notre disposition contribuera efficacement à promouvoir la place des femmes »
Toutes ces actions reflètent aussi notre détermination à conjuguer performance et impact positif pour la société, tout en rendant l’assurance plus accessible.

 

> Lire le Livre Blanc "Daring Circle - Women & Access to Health

1 Référence citée dans le livre blanc : 8. Luce, C.B., Hewlett, S.A., Kennedy, J.T., & Sherbin, L.(2015). The Power of the Purse: Engaging Women Decision Makers for Healthy Outcomes. Center for Talent Innovation. https://www.talentinnovation.org/_private/assets/PopHealthcare_ExecSumm-CTI.pdf

 2 Source : Livre blanc « Adressing health barriers through technology », Women’s Forum, 2019.

3 Considéré comme l’un des 5 forums les plus influents au monde par le Financial Times, le Women’s Forum, organisation internationale fondée en 2005, a pour objectif de faire entendre la parole des femmes et leur valeur ajoutée sur les enjeux mondiaux afin de créer un impact positif sur les communautés et les sociétés

4 GAVI est un partenariat des secteurs public et privé pour accélérer les progrès des pays pauvres dans les possibilités d'accès des enfants à la vaccination (OMS, UNICEF, Banque mondiale, laboratoires fabricants de vaccins, donateurs privés comme Melinda et Bill Gates)