BNP Paribas Cardif : un chiffre d’affaires 2018 record et des objectifs 2020 confirmés - news - Corporate
Saut au contenu

BNP Paribas Cardif : un chiffre d’affaires 2018 record et des objectifs 2020 confirmés

28 mars 2019

28 Mars 2019

 

BNP Paribas Cardif, leader mondial des partenariats en bancassurance et en assurance emprunteur[1], enregistre un chiffre d’affaires record pour l’année 2018 en épargne et prévoyance. L’année a été marquée par le lancement réussi de Cardif IARD dans le réseau de la Banque de Détail en France de BNP Paribas. L’assureur mène sa transformation digitale avec succès et poursuit la mise en œuvre de son plan de développement. Il confirme sa trajectoire 2020 tout en s’attachant à avoir un impact positif sur la société.

 

Un chiffre d’affaires record

 

BNP Paribas Cardif enregistre un chiffre d’affaires record qui franchit le seuil des 30 milliards d’euros.

 

·         Le chiffre d’affaires de l’activité assurance du Groupe BNP Paribas s’élève à 31,8 milliards d’euros à fin 2018, en progression de 9%[2] par rapport à 2017. L’activité épargne atteint un chiffre d’affaires de 24,7 milliards d’euros, soit +10%2 par rapport à 2017, tandis que l’activité protection s’élève à 7,1 milliards d’euros (+4%2 par rapport à l’année précédente).

 

·         Le Résultat Net Avant Impôt (RNAI) s’élève à 1,5 milliard d’euros. Le RNAI est quasi stable à périmètre et change constants (-0,3%), enregistrant l’impact ponctuel de la baisse des marchés en fin d’année.

 

·         A fin 2018, les actifs gérés de BNP Paribas Cardif atteignent 239 milliards d’euros, en hausse de 1% par rapport à 2017.

 

 

Des partenariats stratégiques et multi-industries

 

BNP Paribas Cardif a lancé ou renouvelé près de 120 partenariats dans le monde au cours de l’année 2018. Parmi eux, plusieurs partenariats stratégiques, avec des acteurs majeurs, dans des industries diversifiées et des pays variés:

 

·         Grande distribution : BNP Paribas Cardif a étendu sa coopération avec HP Tronic, acteur majeur sur le marché des appareils ménagers, de l’électronique grand public, des ordinateurs et des téléphones portables en République tchèque et en Slovaquie.

 

·         Télécommunications : Orange, l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, a choisi BNP Paribas Cardif pour garantir les smartphones et les tablettes de ses clients en France.

 

·         Secteur bancaire : l’année 2018 marque le démarrage de l’activité de la coentreprise créée au Japon par         BNP Paribas Cardif avec Sumitomo Mitsui Trust Bank, entité qui appartient au 4ème groupe bancaire du pays.

 

·         Automobile : en Russie, BNP Paribas Cardif a renouvelé son partenariat avec RN Bank, filiale de RCI Bank and Services (Groupe Renault).

 

L’année 2018 a également été marquée par le lancement, en mai 2018, de la nouvelle offre d’assurance dommages de Cardif IARD, la coentreprise entre BNP Paribas Cardif et Matmut. Déjà plus de 100 000 contrats ont été vendus par le réseau des agences BNP Paribas à fin 2018. L’objectif est de multiplier les ventes de contrats d’assurance dommages par trois d’ici 2020 et de porter le taux d’équipement des clients de BNP Paribas de 8% à 12%.

 

Une nouvelle fois, BNP Paribas Cardif démontre sa capacité à saisir les opportunités de développement en signant des partenariats avec de grands distributeurs. BNP Paribas Cardif travaille avec 500 partenaires[3] dans 35 pays et compte le plus grand nombre de partenariats en bancassurance dans le monde[4].

 

Fort de son expérience en assurance emprunteur, BNP Paribas Cardif est le leader mondial sur ce segment d’activité1.

 

Cardif Forward : des avancées concrètes pour une ambition 2020 confirmée

 

BNP Paribas Cardif continue de mettre en œuvre activement son plan de développement 2017-2020 avec des réalisations qui visent à toujours mieux satisfaire ses partenaires et leurs clients. Cette ambition repose sur 5 axes majeurs :

 

·         Une rentabilité accrue et des risques équilibrés,

·         La création de nouvelles expériences pour les clients et les partenaires,

·         L’exploitation des données pour améliorer la valeur client,

·         Le développement et l’épanouissement des collaborateurs,

·         Une croissance soutenue via la diversification des activités.

 

Plusieurs initiatives ont été menées en 2018 pour transformer et améliorer l’expérience client :

 

·         La transformation digitale réussie de l’activité dédiée aux Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) et aux courtiers en France : début 2018, BNP Paribas Cardif a signé un partenariat avec l’éditeur de logiciels Manymore. Depuis, les CGP et courtiers bénéficient progressivement d’un parcours digitalisé pour les contrats d’épargne et de retraite proposés par BNP Paribas Cardif. Ces initiatives s’étendent à la protection puisque depuis février 2019, l’assureur a franchi une étape supplémentaire dans la digitalisation de son contrat d’assurance emprunteur avec la sélection médicale en ligne intégrée au parcours d’adhésion. L’objectif de ce nouveau parcours est de permettre à 90% des clients qui souscrivent à Cardif Liberté Emprunteur[5] d’obtenir un accord d’assurance immédiat en ligne. D’ici 2020, BNP Paribas Cardif aura investi 17 millions d’euros dans le développement de son activité dédiée aux CGP et aux courtiers.

 

·         Des offres qui s’adaptent à la vie et aux besoins des clients : en juin 2018, BNP Paribas Cardif a lancé un nouveau contrat de prévoyance, commercialisé par Sumitomo Mitsui Trust Bank, au Japon. Le produit Life Cycle Plan permet aux particuliers de sélectionner différentes garanties de prévoyance en fonction de leurs besoins. Simple et facile à appréhender, ce contrat permet d’ajouter ou de supprimer des garanties tout au long de la vie de l’assuré. Cette offre prévoit un formulaire de souscription et de déclaration de sinistre unique pour simplifier le parcours des clients. BNP Paribas Cardif développe de nombreuses offres similaires pour s’adapter aux besoins des clients, aussi bien en épargne (en Italie, Power YOUnit réinvente l’investissement en l’adaptant aux exigences du client) qu’en prévoyance (en Colombie, l’assureur propose un écosystème d’information, de services et de programmes de formation d’aides au retour à l’emploi).

 

·         Des chatbots pour accompagner les clients et faciliter leur parcours : une dizaine de chatbots est actuellement en cours de développement par les équipes de BNP Paribas Cardif dans le monde pour continuer d’améliorer l’expérience client. En Corée, KakaoTalk (l'application de messagerie la plus populaire du marché) est utilisée pour permettre aux clients de poser leurs questions ou de modifier leur contrat d’assurance. En France, un conseiller virtuel spécialisé en successions accompagne les bénéficiaires d’une assurance vie dans leurs démarches et répond à leurs interrogations.

 

·         Des outils performants pour valoriser les données : BNP Paribas Cardif utilise la plateforme Domino pour développer et gérer ses algorithmes d’intelligence artificielle dans un environnement unique accessible dans ses 35 pays. Icare, filiale de BNP Paribas Cardif, spécialiste de l’extension de garantie automobile et de la maintenance automobile, figure parmi les premières entités à en bénéficier, avec la mise en place d’un modèle de monitoring dynamique des risques complexes liés à son activité. Plusieurs pays bénéficient d’ores et déjà de cet outil qui leur permet d’automatiser les processus.

 

 

Un engagement fort envers la société

 

Acteur engagé, BNP Paribas Cardif souhaite rendre l’assurance accessible au plus grand nombre et avoir un impact positif à travers l’ensemble de ses activités. Il prend cet engagement auprès de l’ensemble de la société :

 

·         Environnement : l’Investissement Socialement Responsable (ISR) est au cœur de la stratégie d’investissement de BNP Paribas Cardif depuis plus de 10 ans. En 2017, l’assureur s’était fixé un objectif de 2,4 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020, qu’il a atteint dès fin 2018. BNP Paribas Cardif a annoncé qu’il relevait cet objectif pour atteindre 3,5 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020 pour soutenir le financement de la transition énergétique et l’atténuation de l’empreinte écologique.

 

·         Entreprises : BNP Paribas Cardif soutient des entreprises de taille et de secteurs variés. En 2018, la compagnie a investi dans Elior et Neoen dans le cadre du Fonds Stratégique de Participations (FSP), dans le fonds NOVO qui finance la croissance et l’innovation des PME-ETI, et il soutient une dizaine de start-up par l’intermédiaire de son fonds C. Entrepreneurs. De plus, en proposant des offres de private equity en tant qu’unités de compte dans ses contrats d’assurance-vie et de capitalisation depuis 2016, l’assureur contribue au développement à long terme des entreprises non cotées. BNP Paribas Cardif a enregistré près de 100 millions d'euros de collecte en private equity à fin 2018. Autant d’initiatives qui soutiennent l’économie réelle.

 

·         Clients : en 2018, BNP Paribas Cardif a simplifié et digitalisé le parcours de souscription à l’assurance emprunteur dans plusieurs pays tels que la France, la Belgique ou le Japon. En France, à fin 2018, déjà 150 000 contrats de clients des agences bancaires BNP Paribas avaient bénéficié de ce parcours innovant. En Belgique, le traitement de près de 80% des souscriptions à l’assurance emprunteur réalisées par des courtiers a été automatisé. Au Japon, le parcours client a également été amélioré avec la mise en place d’un questionnaire médical en ligne.

 

·         Collaborateurs : l’an passé, l’assureur a signé un partenariat avec General Assembly[6] en s’engageant à former 1 000 collaborateurs d’ici 2022 aux métiers de demain grâce à son programme SKILL UP conçu pour développer ses compétences actuelles ou en acquérir de nouvelles. Les premières formations menées ont porté sur la data et l’UX Design[7]. En l’espace de seulement quelques mois, plus de 300 collaborateurs ont déjà été formés à ces nouvelles compétences. L’assureur compte également ouvrir ces sessions aux collaborateurs de ses partenaires et au Groupe BNP Paribas.

 

 >>Retrouver l'infographie des chiffres clés 2018 de BNP Paribas Cardif ici.

>> Télécharger le communiqué de presse sur la contribution 2018 de BNP Paribas Cardif aux résultats annuels de BNP Paribas. 

 

Annexe

Le chiffre d’affaires de l’activité assurance du Groupe BNP Paribas s’élève à 31,8 milliards d’euros à fin 2018, en progression de 9%2 par rapport à 2017.

Le Résultat Net Avant Impôt (RNAI) s’élève à 1,5 milliard d’euros. Il est quasi stable à périmètre et change constants (-0,3% par rapport à 2017). Il diminue de 20,8% à périmètre et change historiques. L’année 2017 avait été marquée notamment par l’impact exceptionnel de la plus-value de cession de 4% de sa filiale indienne SBI Life[8].

Les marchés domestiques (France, Italie et Luxembourg) de l’activité assurance du Groupe BNP Paribas affichent un chiffre d’affaires de 22,0 milliards d’euros en 2018, en progression de 10,3% par rapport à 2017.

La France enregistre un chiffre d’affaires de 14,5 milliards d’euros, en hausse de 13,6% par rapport à 2017. Son chiffre d’affaires épargne s’élève à 13,0 milliards d’euros, en progression de 15,3% par rapport à 2017. La collecte des contrats en unités de compte représente 30% de la collecte brute (stable par rapport à 2017). Le chiffre d’affaires protection, qui atteint 1,5 milliard d’euros, est stable par rapport à 2017. L’activité protection regroupe l’assurance emprunteur, la prévoyance individuelle, l’assurance dommages (le chiffre d’affaires de Cardif IARD s’élève à 162 millions d’euros en 2018) ainsi que l’extension de garantie automobile (au travers de sa filiale Icare Assurance qui enregistre un chiffre d’affaires de 78 millions d’euros, soit +4,3% par rapport à 2017).

En Italie, l’activité est en progression de 7,8% par rapport à 2017 pour atteindre un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros. L’Italie affiche un chiffre d’affaires en épargne de 4,1 milliards d’euros, en hausse de 8% par rapport à 2017. Après une baisse de la collecte en fonds général en 2017, la filiale enregistre une croissance de 14% en 2018 portée par le lancement de nouveaux produits. Le chiffre d’affaires de l’activité protection s’élève à 731 millions d’euros, en hausse de 6,5% par rapport à 2017. Cette croissance est portée par les activités assurance des emprunteurs et dommages.

Au Luxembourg, le chiffre d’affaires de Cardif Lux Vie reste stable à 2,7 milliards d’euros, avec 64% de la collecte brute réalisée en unités de compte. En décembre 2018, BNP Paribas Cardif a finalisé l’acquisition de la participation d’Ageas (33,33%) dans Cardif Lux Vie dont la signature avait été annoncée le 31 octobre 2018. BNP Paribas Cardif est actionnaire majoritaire de Cardif Lux Vie avec 66,67% de participation. La participation de BGL BNP Paribas dans Cardif Lux Vie reste inchangée (33,33%).

Sur les marchés internationaux (Asie, Amérique latine et Europe hors marchés domestiques), l’assureur enregistre un chiffre d’affaires global de 9,9 milliards d’euros, en hausse de 5,1%2 par rapport à 2017 :

L’Asie enregistre un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros en 2018 en hausse de +6,5%2 par rapport à l’exercice précédent, grâce à la croissance de l’activité en Inde (+17% par rapport à 2017) et à Taïwan (+5%2 par rapport à 2017).

L’Amérique latine continue sa croissance en protection avec un chiffre d’affaires qui atteint 1,7 milliard d’euros (+4,2%2 par rapport à 2017) grâce notamment à l’activité du Brésil, du Chili et du Mexique.

Les pays d’Europe (hors marchés domestiques) et les marchés émergents enregistrent une hausse de 3,5%2 par rapport à 2017 avec un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros.

 


[1] Source : Finaccord - 2018

[2] A taux de change constants

[3] Des banques, des institutions financières, des sociétés de crédits à la consommation, des acteurs de l’automobile, de la grande distribution, des télécommunications ou encore des conseillers en gestion de patrimoine et des courtiers.

[5] Cardif Liberté Emprunteur, contrat d’assurance emprunteur de BNP Paribas Cardif commercialisé par les CGP et les courtiers.

[6] General Assembly est un pionnier dans le domaine de l'éducation et de l'évolution de carrière, spécialisé dans les compétences qui sont aujourd'hui les plus recherchées.

[7] L’UX Design est une discipline qui prend en compte et anticipe les attentes et les besoins de l’utilisateur pour créer un site web ou une application.

[8] Introduction en bourse de SBI Life sur le Bombay Stock Exchange et le National Stock Exchange of India en octobre 2017.