BNP Paribas Cardif se fixe un objectif de 3,5 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020 - news - Corporate
Saut au contenu

BNP Paribas Cardif se fixe un objectif de 3,5 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020

28 mars 2019

18 mars 2019

 

L’entreprise renforce sa stratégie d’Investissement Socialement Responsable initiée en 2008, en prenant de nouvelles mesures en faveur de la transition énergétique et de l’atténuation de l’empreinte écologique. 

 

Un objectif de 3,5 milliards d’euros d’investissements verts[1] à fin 2020 

Parce que la transition énergétique fait partie des priorités de sa stratégie RSE, BNP Paribas Cardif s’était engagé sur un objectif de 2,4 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020. En l’espace de 2 ans, l’assureur a plus que doublé ses investissements verts[2] dans le cadre des fonds généraux de ses pays domestiques (France, Italie, Luxembourg), soutenant le financement de la transition énergétique et l’atténuation de l’empreinte écologique.

BNP Paribas Cardif décide de relever de 1,1 milliard d’euros son objectif pour atteindre 3,5 milliards d’euros d’investissements verts à fin 2020. L’assureur continuera de participer au développement des obligations vertes qui financent des projets à haute valeur environnementale et poursuivra ses investissements à impact environnemental.

 

Une réduction de son exposition au charbon 

BNP Paribas Cardif poursuit la réduction de l’exposition au charbon des portefeuilles de titres gérés en direct pour les fonds généraux de ses marchés domestiques[3]. Cette initiative s’inscrit dans la politique sectorielle du groupe BNP Paribas qui encadre en particulier les activités liées au secteur de la production d’électricité à partir du charbon.

A ce jour, dans le cadre de ses actifs gérés en direct, BNP Paribas Cardif ne finance plus aucune entreprise productrice d’électricité dont plus de 30 % des capacités de production d’électricité installée utilisent le charbon.

L’application de cette politique sectorielle concerne les flux d’investissements et le stock des titres déjà détenus en direct dans les fonds généraux. C’est pourquoi, en 2018, l’assureur a cédé dans ce cadre 200 millions d’euros de titres investis dans des entreprises liées au secteur de la production d’électricité à partir du charbon[4].  

En complément de ces intiatives, BNP Paribas Cardif poursuit son engagement actionnarial pour faire évoluer les pratiques des émetteurs. En tant qu’acteur majeur du financement de l’économie et porteur de titres en direct, BNP Paribas Cardif a fait le choix de renforcer sa politique d’engagement actionnarial en y intégrant de nouveaux critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ayant notamment trait à la diversité et aux droits humains). L’assureur applique cette stratégie sur l’ensemble des titres détenus en direct dans le cadre des fonds généraux de ses pays domestiques.

 

Une gestion responsable de ses investissements immobiliers

BNP Paribas Cardif continue d’accroître ses exigences environnementales sur le parc immobilier qu’il détient en France. L’entreprise s’est engagée à réduire de 30 %, d’ici 2020, la consommation énergétique de ses
55 immeubles de bureaux qui représentent 658 956 m².
BNP Paribas Cardif met en place des actions de rénovation énergétique et des investissements innovants (financement de l’immeuble Java à Paris fonctionnant « sans climatisation », végétalisation des immeubles, constructions en bois…) afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la biodiversité.

«  Nous sommes convaincus que les assureurs ont un rôle à jouer dans l’accompagnement de la transition énergétique. En tant qu’investisseur institutionnel, nous poursuivons nos efforts pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, tout en conciliant performance financière et responsabilité sociale » explique Olivier Héreil, Directeur général adjoint, Gestions d’actifs de BNP Paribas Cardif.

 

Télécharger le communiqué de presse


[1] Selon Novethic, l’investissement vert relève de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) et qualifie l’ensemble des opérations qui ont pour objectif de favoriser la transition énergétique et d’atténuer l’empreinte écologique.

[2] 2,4 milliards d’euros à fin 2018.

[3] Les actifs gérés en direct par BNP Paribas Cardif dans ses marchés domestiques représentent 114,5 milliards d’euros en 2018.

[4] Des entreprises productrices d’électricité dont plus de 30% des capacités de production d’électricité installée utilisaient le charbon.