Agiles et centrés sur le client, les nouveaux Product Managers réinventent leur métier - News Cardif Lab - Corporate
Saut au contenu

Agiles et centrés sur le client, les nouveaux Product Managers réinventent leur métier

11 avril 2019

 

Data, intelligence artificielle, robotisation des procédés, attentes des clients... Le monde du travail se transforme en profondeur. Pour anticiper ces changements et les transformer en opportunités, BNP Paribas Cardif a mis en place une démarche stratégique visant à identifier les métiers de demain et accompagner ses collaborateurs dans leur évolution : le Strategic Workforce Planning.

 

« Nous avons déjà mis en place un programme de formation appelé « Skill Up’ », avec notre partenaire General Assembly. « Up-skilling » pour acquérir de nouvelles compétences et faire évoluer son métier, et « re-skilling » pour apprendre un nouveau métier. Dans les métiers du marketing et du développement de produits en particulier, les méthodes évoluent très vite, pour se rapprocher des besoins clients. Ces méthodes, agiles*, centrées sur le client, sont au cœur de la formation Product Management, qui fait partie de ce programme » souligne Nathalie Doré, Responsable Accélération et Expertise Digitale.

 

« Dans une vraie dynamique d’évolution des métiers, nous voulons offrir la possibilité à l’ensemble de nos collaborateurs, de développer en continu de nouvelles compétences. En effet, les transformations technologiques ont un réel impact sur les métiers aujourd’hui, notamment, par exemple, sur les Product Managers, chargés de concevoir de nouveaux produits en garantissant le meilleur aspect technique et design » explique Sophie Joyat, Directrice des Ressources Humaines. 

 

Retour d’expérience d’Olivier Demarine, Chef de produit marketing et de Zoé Cazalet, Analytics Manager, suite à cette formation.

 

Pourquoi avez-vous participé à la formation Product Management ?

 

Olivier Demarine : Je travaille au service Marketing de BNP Paribas Cardif et je suis en charge de concevoir les produits Assurance Emprunteur pour nos différents partenaires. Il y a un an, j’ai pu contribuer au développement de Minalea, un outil d’aide pour les conseillers de clientèle dans les agences BNP Paribas. La formation Product Management aurait pu m’aider dans le développement de cet outil. Aujourd’hui, elle va m’aider à imaginer d’autres développements et déclinaisons pour nos différents partenaires.

 

Zoé Cazalet : Je suis Analytics Manager. Mon rôle est d’acculturer l’entreprise aux challenges analytics. J’identifie les besoins sur le périmètre de la Conformité et du Service Clients France, et je les aide à améliorer leur efficacité opérationnelle en utilisant la data science. J’allais commencer un projet dans le cadre du Fast Lab (détachement à temps plein pour la conception de nouveaux produits en 3 mois) en tant que Product Owner. On m’a donc proposé de participer à la formation Product Management. C’était le bon timing !

 

En pratique, comment se déroule la formation ?

 

O.D. : La formation se déroule en 5 jours, très denses, où nous travaillons par petits groupes de 3 ou 4, de services et pays différents, autour d’un sujet commun. Dans mon groupe, l’idée était de produire une application d’essai de vêtements afin d’améliorer l’expérience client. Entre théorie et pratique, les sessions sont riches et le projet débute dès le premier jour et se termine par la présentation des maquettes de l’application.

 

Z.C. : Mon groupe a travaillé sur la conception d’une application de parking pouvant s’intégrer à Waze. Le projet choisi sert de fil conducteur à la semaine. Il y a bien sûr un volet pédagogique : les rôles de product manager, de scrum master*, de coach agile*… Et le volet pratique qui est très important : interviews clients, définitions de personae*, études de compétitivité, définition des fonctionnalités du produit...

 

Quels bénéfices tirez-vous de cette formation ?

 

O.D. : Un riche répertoire de méthodologies, de techniques d’idéation, l’immersion dans la culture digitale… Avoir une méthode centrée sur le design, notamment, m’est vraiment utile pour regarder les projets de conception d’un produit de manière différente. La formation a complété et validé ma culture et m’a permis d’intégrer une nouvelle approche dans la façon de construire des produits.

 

Z.C. : J’allais être Product Owner sur un projet, et je l’avais été cette année sur un autre projet, mais ce que je savais, je l’avais appris « en faisant ». Grâce à la formation, j’ai pu affiner, fixer mes idées. J’ai appris à conduire un projet agile avec précision, en utilisant les bons outils.

 

Vous recommanderiez à d’autres collaborateurs de suivre cette formation ?

 

O.D. : Oui, je pense qu’elle peut profiter à beaucoup. Ne serait-ce que pour travailler dans une autre culture, avec les méthodologies du digital. D’autant plus que c’est très concret, et très enthousiasmant, et que ça rapproche du terrain, des fondamentaux : cela rappelle qu’il faut remettre vraiment les clients au centre.

 

Z.C. : Je la recommande, assurément. Et j’encourage tous les Product Owners de la « saison 2 » du Fast Lab, qui commencera en mars, à la suivre. Plus généralement, elle sera utile à toutes les personnes se lançant dans un projet devant être délivré rapidement, et travailler en agile… C’est une formation qui s’applique à un grand nombre de métiers. Les formateurs sont clairs, très pédagogues. Ça donne envie d’en faire d’autres d’ailleurs !

 

Cette formation vous inspire-t-elle une autre manière de travailler… voire un autre métier ?

 

O.D. : En terme d’outils, autant que d’état d’esprit, c’est une mine de découvertes et d’inspirations pour pouvoir travailler autrement, de manière plus agile, et aller plus vite. Et, c’est vrai, ça me donnerait presque envie de changer de fonction et d’intégrer l’équipe Innovation !

 

Z.C. : Je suis toujours motivée pour apprendre de nouvelles choses et l’entreprise se transforme… Donc, s’il y a des opportunités pour aller plus loin dans le cadre agile, je suis partante !

 

 

*Méthode Agile : Méthodologie visant à placer les besoins du client au centre des priorités du projet. Plus souple, elle permet une véritable interaction et relation privilégiée entre le client et l’équipe projet.

*Scrum Master : Son rôle est de gérer l’information et d’assurer la compréhension du projet au sein de l’équipe agile. Il anime et aide l’équipe dans l’identification de solutions tout en évitant les différents obstacles.

*Coach agile : Il forme et conseille les différentes personnes de l’équipe agile sur les bonnes pratiques à adopter lors du projet. Il coordonne et pilote les projets et agit en qualité de formateur.

*Personae : Personnage inventé afin d’imaginer et représenter un segment cible dans le cadre d’un projet, notamment lors de la conception d’un nouveau produit ou service.